Actu RSS
Partager cette page
Mar. 04/10/2011 - 11:02 CEST

Dan Carter fait ses adieux

« C’est arrivé sans que je m’y attende. Mon corps allait bien cette semaine et je n’avais pas eu de problème à l’aine ou aux adducteurs dans le passé. Je n’arrête pas de me demander Pourquoi ?’‘, mais je n’ai pas de réponse. » Dan Carter ne s’explique toujours pas la blessure aux ischio-jambiers dont il a été victime la semaine passée. «Je suivais ma routine, je faisais une séance un peu plus légère que d’habitude. Au lieu des 15, 20 coups de pied d’un entraînement de capitaine, j’allais en faire quatre. Et sur mon quatrième, je ne sais pas ce qui s’est passé, j’ai ressenti une douleur».

Dan Carter idole parmi les All Blacks

Le coup de pied de trop pour l’idole de tout le peuple néo-zélandais. « Samedi soir, dans mon lit, ça a été très dur en repensant à un des jours les plus fous de ma vie : j’avais été désigné capitaine des All Blacks et se le voir retiré sur blessure, puis voir ensuite mon rêve de jouer la Coupe du monde s’envoler… J’essaie de le surmonter, de le prendre positivement. J’ai été entouré par mes partenaires, l’encadrement, des amis et ma famille sont venus ». Un traumatisme d’autant plus dur que Carter ne pourra pas rester avec le groupe néo-zélandais dans la mesure où son accréditation lui a été retirée puisqu’il est remplacé par Aaron Cruden.

Fidèle à lui-même, l’atout numéro un des All Blacks à quitter les devants de la scène sur un message d’espoir: « Je suis évidemment déçu de la manière dont les choses ont tourné, mais je veux rester positif. Je ne suis plus joueur, je suis désormais le supporter numéro un des All Blacks. Bien sûr que je suis frustré. Mais penser en termes de regrets serait trop dur… C’est pour cela que je veux rester positif, regarder vers l’avant. La Coupe du monde ne s’arrête pas avec moi, et il faut la gagner. »

Profitez des bonus !

Nous vous recommandons les sites ci-dessous pour vos paris rugby :

Newsletter rugby
A télécharger
Parissportifs.com