Actu RSS
Partager cette page
Mer. 28/09/2011 - 10:38 CEST

Des Bleus à la relance

Après trois matches d’expérimentation à tout-va, le sélectionneur semble enfin y voir clair sur son équipe type. Tant pis pour ceux qui ont laissé passer leurs chances… « Dans chaque Coupe du monde, dans chaque compétition, ce sont des problématiques qui se présentent, rappelle ainsi l’entraîneur de l’équipe de France. Ce qui fait la réussite au sein d’un groupe, c’est aussi les joueurs qui ne jouent pas. J’ai le sentiment que tous les joueurs peuvent être amenés à postuler à tout moment, et je m’en félicite. Ils ont déjà la chance de participer à cette aventure. Rien ne dit que ce groupe sera figé jusqu’à la fin de la compétition. »

Guilhem Guirado, Jean-Marc Doussain ou encore Fulgence Ouedraogo… Nombreux sont les joueurs qui devront ronger leur frein sur le banc à d’une nouvelle désillusion contre les Tonga samedi prochain. « J’ai connu cette situation lors de la Coupe du monde 2007, confie Lionel Nallet. C’est toujours difficile. C’est maintenant que ça risque d’être un peu dur pour tous ces joueurs. Mais il faut toujours garder une lueur d’espoir à l’esprit. C’est important de rester mobiliser. C’est une démarche personnelle. C’est une semaine importante par rapport à l’état d’esprit, à la vie du groupe. »

Redresser la barre

A demi-mot, les titulaires reconnaissent pourtant qu’il est difficile d’aller vers les « délaissés » de Marc Lièvremont. Par pudeur. « Ce n’est pas facile à vivre, admet Maxime Médard. Et s’il y a des tensions, on discute… » Pas sûr que cela suffise à relancer la machine à seulement quelques jours d’un match capital contre les Tonga.

Profitez des bonus !

Nous vous recommandons les sites ci-dessous pour vos paris rugby :

Newsletter rugby
A télécharger
Parissportifs.com