Actu RSS
Partager cette page
Dim. 23/10/2011 - 13:14 CEST

La France chute face aux All Blacks

« Ils méritent leur victoire. J’ai toujours considéré que c’était la meilleure équipe du monde mais ce soir, c’est le XV de France qui a été grand. C’était dur de se battre contre tout un peuple ». Marc Lièvremont ne s’y trompe pas, les joueurs du XV de France ont été héroïques face à la Nouvelle-Zélande, ce dimanche, en finale du Mondial de rugby. Solidaires, accrocheurs et courageux, les Bleus sont passés à deux doigts d’un nouvel exploit sur les terres néo-zélandaise… Seulement voilà, le destin des ALl Blacks semblaient tout tracé malgré leurs nombreuses défaillances.

« Ce soir, il ne nous a pas manqué grand chose. Nous avons pourtant tout donné, affirme Julien Bonnaire, le troisième-ligne aile du XV de France. Nous savions que ce serait la guerre. Nous n’avons pas été trop aidé par l’arbitrage, mais on ne vas se cacher derrière ça. Ce soir, je suis quand même satisfait malgré la défaite. Satisfait de l’engagement que les gars ont mis sur le terrain car si nous avions gagné, il n’y aurait rien eu à redire. Nous allons pouvoir rentrer la tête haute. Et ce soir, nous allons nous retrouver entre nous, c’est important.

Trop souvent pénalisée (11 fois sur le match dont 6 dans le premier acte), notamment en mêlée (19e, 60e), la formation tricolore a préservé ses espoirs du bout du monde en se déchaînant dans l’engagement. Une volonté incarnée par leur capitaine, Thierry Dusautoir, auteur de 21 placages et de l’essai qui a relancé les siens alors qu’ils étaient menés 8-0. Sous pression, la Nouvelle-Zélande s’est contenté de protéger sa mince avance (8-7) avec beaucoup de difficultés, profitant notamment du manque de réalisme des leurs adversaires. « Je meurs, je meurs. Je vis, je vis ». C’était écrit… Jamais les paroles du Ka Mate n’auront aussi bien décrit le destin des All Blacks.

Profitez des bonus !

Nous vous recommandons les sites ci-dessous pour vos paris rugby :

Newsletter rugby
A télécharger
Parissportifs.com