Actu RSS
Partager cette page
Mar. 08/11/2011 - 19:01 CET

Le Racing et Paris déjà au clash

Au rugby club du Racing Métro mardi matin, dans le huitième arrondissement de Paris, la conférence de presse a débuté par un geste a priori cordial : Thomas Savare, nouveau président du Stade Français, offrant le calendrier des Dieux du Stade à Jacky Lorenzetti. D’un sourire, son homologue du Racing a accepté le présent, ajoutant : «On en a déjà parlé. Je trouve ce calendrier ringard».

Le derby parisien est lancé

Le début d’un inventaire quasi complet des divergences entre les deux clubs : l’histoire (un Racing de deux ans l’aîné), le palmarès («Vous étiez encore promu l’an dernier, on a 13 boucliers de Brennus, vous avez besoin d’un coup de main», Richard Pool-Jones, vice-président du Stade Français), les derniers résultats («On a gagné trois de nos quatre dernières confrontations», Lorenzetti) comme la construction simultanée de deux stades («Celui de Nanterre, on le paye nous-même, le vôtre dans le 16e est à la charge des contribuables !», dixit Lorenzetti, toujours).

Des petites piques sans agressivité aucune mais abruptes. Le tout sous les yeux amusés de Sébastien Chabal et de Pascal Papé, et des entraîneurs Pierre Berbizier et Michael Cheika. Après avoir goûté aux supplices d’un début de saison poussif, le technicien du Stade Français préfère d’ailleurs botter en touche: «Je sais qu’on ne fait rien avec des petites insultes en conférence de presse. Un derby, ça se fait avec des joueurs qui sont prêts à mourir sur le terrain».

En tout cas, on ne pouvait pas rêver mieux pour planter le décor du match Stade Français Racing Métro du 3 décembre prochain, le premier derby parisien de l’histoire à se tenir dans l’enceinte du Stade de France…

Profitez des bonus !

Nous vous recommandons les sites ci-dessous pour vos paris rugby :

Newsletter rugby
A télécharger
Parissportifs.com