Actu RSS
Partager cette page
Ven. 13/02/2015 - 15:25 CET

Les plus gros salaires du Top 14

La hiérarchie est perturbée dans ce classement depuis la reprise en 2014. En apparences, le RC Toulon rend les armes (économiques) face au Racing Metro et son meilleur salaire Jonathan Sexton. Cette première place est facile à comprendre, les Franciliens de Jacky Lorenzetti n’ont pas une pléïade de stars à rémunéner, le Français Szarzewski est le second salaire du club. En tout cas, ce sont bien les champions en titre varois qui ont le plus gros contingent dans ce Top 10 des salaires, soit 5 joueurs.

1. Jonathan Sexton : 58 000 €

sexton

Qui part à la retraite… perd sa traite ! Le départ de Wilko a au moins fait un heureux. Jonathan Sexton, qui monte sur un piédestal en devenant le joueur le mieux rémunéré du Top 14. Un titre honorique mais qui tombe à pic : pour la première fois, le Racing jouera des quarts de Champions Cup (ex-H-Cup)

2. Bryan Habana : 50 000 €

habana

Le feu follet toulonnais n’en finit plus de perforer ! Lui qui ne tient pas en place sur les pelouses réussit aussi une percée au classement, en devenant 2e meilleur salaire du championnat de France. Heureusement qu’il est là, sinon Boudjellal perdrait la face devant le Racing Metro 92 !

3. Morgan Parra : 46 000 €

parra

De moins en moins indiscutable, puisque Lacrampe commence à s’installer comme son successeur au poste de demi de mêlée à Clermont, Parra n’en reste pas moins un monument en Auvergne. Et comme tout monument de club, il y a les émoluments qui vont avec ! 

4. Thierry Dusautoir : 43 000 €

dusautoir

Le Black Destroyer connaît une sale saison avec le Stade. Pas qualifié pour les quarts de finale de la Champions Cup au terme de deux derniers matchs de poule très mal négociés, Dusautoir retrouve peu à peu la place de taulier indéboulonnable qui était la sienne en 2011 chez les Bleus. Un rayon de soleil dans cette saison galère. 

5. Carl Hayman : 41 000 €

hayman

Capitaine des Rouge et Noir, Carl Hayman est aujourd’hui indissociable du club toulonnais. En 4 ans, le All Black a apporté toute sa mesure, son charisme… Un maillon essentiel pour le club coaché par Laporte, à côté d’un Botha beaucoup moins gérable, un joueur pondéré comme lui a un rôle essentiel.

6. Dimitri Szarzewski : 41 000 €

szarzewski

Troisième (et dernier) français de ce Top 10, Szarzewski écume les clubs franciliens. Après avoir percé au Stade Français, le blondinet le plus célèbre du rugby avec Rougerie a franchi le périphérique pour rejoindre les Ciel et Blanc. Une très bonne idée, il continue ainsi à jouer les playoffs chaque année ! 

7. Bakkies Botha : 41 000 €

botha

A une époque, on entendait tout le temps parler du duo Cudmore-Le Corvec. L’Auvergnat et le Catalan qui se donnaient allègrement (des coups), chaque année, voir chaque match ou presque. Tout aussi débordant d’énergie, le Sudaf’ est connu pour ses coups de sang, qui lui valent quelques passages de dix minutes au frigo.

8. Jamie Roberts : 40 000 €

Roberts

Après 8 ans de fidélité aux Cardiff Blues, Jamie a pris son envol pour l’Ile de France, et le Racing, à l’été 2013. Très précieux à l’arrière, au poste de 3/4 précisément, Jamie Huw Roberts ambitionne de faire une très grande Coupe du Monde 2015 avec les Gallois.

9. Matt Giteau : 40 000 €

giteau

Star mondiale, connu du grand public français bien avant sa venue à Toulon, l’Australien est un virtuose. Fils d’un ancien joueur de Rugby à XIII, il ne prend pas la grosse tête. Et pour cause, son paternel juge que s’il joue avec les Wallabies, c’est qu’il n’est pas assez bon pour intégrer une franchise de XIII !

10. Leigh Halfpenny : 40 000 €

Halfpenny

Halfpenny a été accusé d’être arrivé blessé à Toulon à la reprise du Top14, et le torchon a brûlé un moment entre le double champion d’Europe et sa recrue phare. Le RCT, aujourd’hui en quarts de Coupe d’Europe, ne garde aujourd’hui en tête que les bonnes prestations réalisées par le buteur gallois.

Profitez des bonus !

Nous vous recommandons les sites ci-dessous pour vos paris rugby :

Newsletter rugby
A télécharger
Parissportifs.com