Actu RSS
Partager cette page
Mer. 16/11/2011 - 18:18 CET

Lièvremont sort de son silence

Après avoir déclaré, non sans émotion, tout son bonheur d’avoir drivé l’équipe de France pendant quatre ans, Marc Lièvremont avait quitté la Nouvelle-Zélande sans évoquer la cassure qui s’est produite entre les joueurs et lui. Celui qui a emmené les Bleus jusqu’en finale du dernier Mondial est finalement sorti de son mutisme pour parler de cette blessure, en évitant toutefois de remuer le couteau dans la plaie.

Des relations abîmées

« J’ai bien conscience que certaines relations avec des joueurs se sont un peu abîmées, a-t-il expliqué. Avec certains, on s’est dit des choses assez violentes. Je préférerais être apprécié par tous mais, quand on endosse une responsabilité de sélectionneur, c’est parfois le prix à payer ». Son franc-parler, l’ancien sélectionneur tricolore l’assume entièrement. Il ne regrette en rien d’avoir piqué certains de ces cadres « au plus profond » pour en tirer le meilleur.

Lièvremont assure également qu’il n’a jamais cessé de croire en son groupe. Tout l’inverse de joueurs comme Immanol Harinordoquy qui révélait il y a quelques jours: « On a décidé de se prendre en mains. Cette aventure était la nôtre. Ce devait être la belle histoire de trente mecs. Il fallait qu’on s’affranchisse de lui (Marc Lièvremont) ». « Je me suis mis volontairement en retrait, mais ni sur le terrain ni dans les contenus », rétorque le technicien qui garde tout de même un excellent souvenir de son périple néo-zélandais… A tel point qu’il a décidé de garder sa fameuse moustache.

Profitez des bonus !

Nous vous recommandons les sites ci-dessous pour vos paris rugby :

Newsletter rugby
A télécharger
Parissportifs.com