Actu RSS
Partager cette page
Mer. 11/01/2012 - 13:08 CET

Mourad Boudjellal va s’expliquer

« J’ai connu ma première sodomie arbitrale contre Clermont en demi-finale. Je viens de connaître ma deuxième ce soir (dimanche). Il paraît que ça fait mal la première fois mais ça fait aussi mal la deuxième fois. On pourra revoir les images non pas sur YouTube mais sur YouPorn. Clermont a une très belle équipe, il n’avait pas besoin de ça. » Avec cette métaphore utilisée à la sortie du match de Top 14 entre Toulon et Clermont, Mourad Boudjellal pourrait avoir s’attirer les foudres de  la commission de discipline de la LNR.

Convoqué pour expliquer son geste d’humeur, le président du RCT sait qu’il encourt une très lourde sanction (de 60 jours de suspension à la radiation). Mais s’il a fait amende honorable quant à ses propos à l’égard de Christophe Berdos, arbitre du match Toulon Clermont, Boudjellal n’entend pas s’incliner devant les jurés de la commission: « je ne comprends pas que l’on parle d’intérêt supérieur du rugby. S’ils veulent que l’on débatte de l’intérêt supérieur du rugby, actuellement il ne me semble pas que ce soit me sanctionner. Il y a d’autres choses beaucoup plus graves dans le rugby en ce moment. S’ils veulent vraiment que l’on en parle de l’intérêt supérieur du rugby, on risque d’en parler et l’on risque d’avoir de mauvaises surprises ».

Dans communiqué publié ce mercredi 11 janvier, le dirigeant réputé pour ses sorties controversées laisse même entendre qu’il pourrait même ne pas se présenter devant la LNR si la date de sa convocation ne colle pas avec son « agenda ». Affaire à suivre…

Profitez des bonus !

Nous vous recommandons les sites ci-dessous pour vos paris rugby :

Newsletter rugby
A télécharger
Parissportifs.com