Actu RSS
Partager cette page
Mar. 31/01/2012 - 21:20 CET

Pari vainqueur du 6 Nations 2012

Trois mois après avoir fait trembler les All Blacks en finale du Mondial, l’équipe de France débarque logiquement dans ce Tournoi des six nations avec la casquette de grand favori. Les Bleus ont entamé un nouveau cycle sous la houlette de Philippe Saint-André et une victoire leur permettrait d’envisager l’avenir sous les meilleurs auspices. Conscient de cette opportunité, le nouveau sélectionneur s’est largement appuyé sur l’ossature formée par son prédécesseur en Nouvelle-Zélande en appelant 17 « mondialistes » pour l’entrée en lice du XV de France contre l’Italie, ce samedi 4 février. Des cadres, qui avec l’apport de quelques jeunes joueurs prometteurs, peuvent faire des ravages lors de ce tournoi. D’autant que la France a hérité d’un calendrier plutôt favorable avec les réceptions de l’Italie, de l’Irlande (11 février) et de l’Angleterre (11 mars) pour seulement deux déplacements en Ecosse (26 février) et au pays de Galles (17 mars). Un beau programme pour des Bleus qui rêvent de marcher sur l’Europe.

L’Angleterre veut garder son titre

Parmi les principaux obstacles de la France vers un premier titre depuis 2010: l’Angleterre. En proie à de sérieux doutes depuis sa terrible désillusion du Mondial, la sélection des Trois Lions doit absolument se faire pardonner en préservant son trophée. Stuart Lancaster, entraîneur intérimaire, saura à coup sûr trouver les mots pour mobiliser ses troupes. Sans compter que les Anglais n’affectionnent rien de plus que les mano à mano avec leurs concurrents tricolores… Reste à savoir si le pari de la jeunesse -9 joueurs à zéro sélection et 4 n’en comptant qu’une seule- sera payant.

Des certitudes, le Pays de Galles semblent justement en avoir beaucoup plus après son énorme parcours en Nouvelle-Zélande. Demi-finalistes malheureux contre les Bleus, les hommes de Warren Gatland tenteront d’afficher un visage aussi conquérant face à leurs voisins du Vieux Continent. Il compteront pour cela sur Sam Warburton, leader attitré des Dragons. Arrivent ensuite une sélection d’Irlande qui devra faire sans Brian O’Driscoll pour la première fois depuis 1999, l’Ecosse et la valeureuse équipe d’Italie

Cote vainqueur Six Nations

1. France; cote à 2,40 sur PMU       2. Pays de Galles; cote à 2,70 sur PMU
3. Angleterre; cote à 4,20 sur PMU
      4. Ecosse; cote à 26,00 sur PMU
5. Irlande; cote à 4,80 sur PMU
      6. Italie; cote à 200,00 sur PMU
Profitez des bonus !

Nous vous recommandons les sites ci-dessous pour vos paris rugby :

Newsletter rugby
A télécharger
Parissportifs.com